Une aventure humaine qui aujourd'hui encore continue...

1972. L'équipe revient et organise un camp souterrain de 5 jours : trois kilomètres de galeries, une rivière souterraine, des vestiges paléontologiques, un siphon sont explorés. Une première topographie est levée ; les parties les plus concrétionnées sont protégées par du balisage.

1973. Découverte de la deuxième entrée ; déjà le problème de la préservation se pose.

1974. Les découvertes continuent ; le réseau Janine dévoile 400 m de conduits derrière la première arrivée d'eau intermittente.

1984. Plongée de la deuxième arrivée d'eau sur 40 m et arrêt sur étroiture.

1971. Le Groupe Spéléologique de Montpeyroux trouve une fissure d'où jaillit un fort courant d'air, ils désobstruent et découvrent des galeries et une grande salle. Devant la beauté du site, les jeunes spéléologues décident de poser une grille afin de préserver les richesses minérales.
Exploration spéléologique
Copyright © 2011 Association TM 71. Tous droits réservés.